Les primo-accédants se lancent à nouveau dans un achat maison neuve

Malgré un coup de rabot sur certaines aides, les primo-accédants reviennent sur le marché de l'immobilier et achètent à nouveau des logements. Faisons un tour d'horizon de la situation.

57 % des emprunteurs sont des primo-accédants 

La proportion des primo-accédants avait récemment baissé. La suppression de l'APL accession avait repoussé quelques projets, nombre de jeunes couples comptant en effet sur cette aide pour acheter. Le coup de rabot sur le PTZ n'est pas non plus étranger à cette situation. En effet, selon les zones, le montant du PTZ était limité à 20 % au lieu de 40 % voire totalement supprimé. Or, un prêt sans intérêt a un impact majeur. Il permet de revoir à la baisse le prix maison individuelle total, le coût du crédit étant bien inférieur. Toutefois, les taux d'intérêt ont continué à baisser, ils sont en juillet 2018 de 1,40 % sur 15 ans, 1,60 % sur 20 ans et 1,83 % sur 25 ans. Ce contexte économique favorise les projets, les primo-accédants envisagent à nouveau un achat maison individuelle. Ils représentent ainsi 57 % des emprunteurs.

Des emprunts sur une durée inférieure 

La baisse des taux d'intérêt a également incité à revoir la durée du prêt pour un achat maison neuve. Si certains envisagent de rembourser un crédit immobilier sur 30 ans pour s'assurer de pouvoir assumer les mensualités, d'autres préfèrent limiter le coût du crédit en empruntant moins longtemps. Car entre les intérêts et l'assurance emprunteur, un crédit immobilier long coûte cher. En avril dernier, les primo-accédants ont emprunté en moyenne 194 887 € sur 241 mois, soit environ 20 ans. Malgré la baisse des aides, il faut aujourd'hui à un emprunteur en moyenne 4,20 années de revenus pour rembourser sa maison.

0
Primo-accédants, comment faire un achat maison ind...
Quel régime matrimonial pour votre constructeur ma...

Sur le même sujet:

ON SE RENCONTRE ?
Du lundi au vendredi de  9h à 18h
02 43 59 72 22

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médiateur

Après réclamation écrite par lettre recommandée avec accusé de réception, tout litige non résolu relatif à l’exécution du contrat de construction peut faire l’objet par le Maître d‘ouvrage d’un recours devant le médiateur de la consommation en s’adressant à MEDICYS, 73 Boulevard de Clichy – 75009 PARIS – Tél 0149701593 – Plate-forme d’e-médiation : www.medicys.fr.

Les cookies vous garantissent la meilleure expérience sur notre site. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations