Faut-il obligatoirement chauffer sa maison neuve ? Et si oui, comment ?

 Ne pas chauffer une maison est sans aucun doute une très mauvaise idée. Au-delà du manque de confort généré, cela peut altérer la structure même de la maison.

Attention à l'humidité

Si votre construction maison bois n'est pas chauffée, elle va se refroidir et l'humidité va peu à peu s'installer. Dans les pièces d'eau, mais aussi dans les autres pièces de votre maison, vous allez, au fil du temps, sentir une odeur d'humidité désagréable. Mais, surtout, ce sont vos murs qui vont être attaqués par des champignons. Dans les maisons secondaires, beaucoup, pour des raisons économiques, éteignent le chauffage durant l'hiver. Or, cela peut être risqué à terme. Au-delà des moisissures qui vont se développer, vos menuiseries peuvent être amenées à travailler. De plus, en cas de changement de température, de la condensation peut apparaître sur les ouvertures, les murs et les sols.

Attention au prix du chauffage

Une construction maison individuelle qui n'est pas chauffée se refroidit très rapidement. Certains, lorsqu'ils partent deux semaines en vacances en hiver, font le choix d'éteindre leurs radiateurs. Ils pensent ainsi faire des économies. Or, les murs, les sols, la toiture, tout va se refroidir rapidement. Lorsque vous allez rentrer, la température sera particulièrement basse. En rallumant vos radiateurs, ceux-ci vont devoir consommer beaucoup plus pour réchauffer ces éléments, et donc les pièces de votre construction maison neuve. Mieux vaut maintenir une température un peu plus basse de manière constante que de tout éteindre. Vous pouvez mettre votre radiateur en position hors gel pour maintenir une température minimale acceptable.

Le cas particulier de la maison passive

Aujourd'hui, certaines maisons sont vendues sans chauffage. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elles disposent d'une isolation renforcée, d'une orientation optimale et d'un filtrage intelligent de l'air. Elles parviennent ainsi à conserver une très bonne température tout au long de l'année, sans jamais s'altérer.

Chauffez votre maison avec ces différents modes de chauffage

Faire construire sa maison demande de réfléchir à de nombreux paramètres. Parmi ceux-ci, le mode de chauffage est un point essentiel puisqu'il va impacter, non seulement votre confort, mais aussi votre budget. En 2017, la dépense des Français en matière de chauffage atteint 1 683 euros en moyenne. Cela représente une hausse de 4,5%. Les ménages ayant privilégié l'électricité ou le gaz n'ont pas constaté de hausse tandis que les utilisateurs de fioul ont vu leur facture augmenter en moyenne de 18%.

  • Le chauffage électrique :  C'est le chauffage le plus utilisé, notamment en raison du faible coût de son installation. En revanche, ce n'est pas le moins cher, sauf si vous avez acheté des radiateurs performants, si votre construction maison sur mesure est parfaitement isolée et si vous avez fait le choix de la maison connectée pour optimiser votre consommation. Il est souvent priorisé pour les petits espaces.
  • Le chauffage au fioul : Cette solution très prisée il y a quelques années est tombée en désuétude. Peu écologique, ce mode de chauffage est coûteux et impose un remplissage ponctuel qui nécessite d'avoir un budget disponible. Certes, faire remplir sa cuve de fioul est un moment peu agréable pour les locataires, mais il faut également compter l'entretien de la chaudière, assez onéreux, qui revient également au locataire, et des éventuelles réparations voire un changement de cuve qui, cette fois, incombent au propriétaire.
  • Le chauffage au gaz :  Pas de stock, pas de réapprovisionnement, le chauffage au gaz pour sa construction maison neuve offre le même confort que l'électrique. Si le rapport qualité/prix de ce chauffage est correct, il est soumis à des fluctuations de prix qu'il est nécessaire d'anticiper, mieux vaut privilégier cette solution pour une grande maison. Aujourd'hui, des chaudières à gaz performantes sont commercialisées afin de permettre une meilleure gestion de son budget chauffage. 
  • Le chauffage au bois : Pour faire baisser le prix maison individuelle à long terme, le chauffage au bois est une solution. Cheminée, poêle à bois ou à granulés, ce chauffage est économique et apporte charme et confort. Toutefois, cela présente un inconvénient majeur : il est nécessaire d'avoir un espace de stockage pour limiter les réapprovisionnements et bénéficier de prix plus attractifs. Enfin, si vous chauffez votre achat maison bois avec du bois, vous constaterez sûrement une baisse de 5% du montant de votre facture.
  • La pompe à chaleur :  Ce mode de chauffage est très prisé des ménages. Il offre une solution écologique et économique. Performant, ce chauffage est en revanche coûteux au moment de l'installation.

Et pourquoi pas un poêle ? Très en vogue, les poêles à bois ou à granulés séduisent de plus en plus pour leur aspect chaleureux et économique. Si vous avez prévu avec votre constructeur maison neuve un espace de stockage, il peut être intéressant de proposer ce mode de chauffage. Pour du locatif, privilégiez le poêle à granulés qui est programmable et qui s'adapte ainsi à tous les modes de vie.

Une solution alternative : le chauffage au sol 

Le chauffage au sol, plébiscité par certains, dénigré par d'autres, séduit de plus en plus de ménages en quête d'un mode de chauffage doux et agréable. Mais concrètement, comment ça marche et quels sont les avantages du chauffage au sol ?

  • Comment fonctionne le chauffage au sol ? Installé par un plombier-chauffagiste, le chauffage au sol est constitué d'un réseau de tuyaux. Il existe deux types d'installations. La première consiste à placer des tuyaux fonctionnant comme des résistances chauffantes, la seconde à opter pour des tuyaux dans lesquels circule de l'eau. La chaleur circule ensuite à travers le sol et se diffuse dans toute la pièce. Avec une installation électrique, le coût d'installation est moins cher et fera baisser le prix maison individuelle. En revanche, à l'utilisation, cela peut s'avérer plus cher. Naturellement, mieux vaut installer cela dès la construction maison neuve. Dans le cadre d'une rénovation, cela nécessite de casser tout le sol, ce sera donc plus cher. Notez que ce système s'adapte parfaitement à un sol en carrelage voire un parquet, beaucoup moins à un béton ciré.
  • Pourquoi choisir le chauffage au sol ? L'avantage de ce système de chauffage est qu'il vous apporte beaucoup de confort. Sa chaleur douce se diffuse dans la pièce et vous réchauffe les pieds en permanence, vous pouvez marcher pieds nus même en hiver. Economique, ce système permet de réduire sa facture énergétique. Mais installer le chauffage au sol dans sa construction maison individuelle permet aussi de gagner de la place. En effet, oubliez les radiateurs au mur et optimisez votre espace tout en évoluant dans une pièce saine et chaude tout au long de l'hiver.

L'une des questions les plus importantes : quelle énergie est la plus chère ?

De prime abord, on pourrait penser que c'est le fioul qui coûte le plus cher. En effet, en 2017, la facture moyenne des ménages était de 2 230 euros pour un chauffage au fioul, 1 750 euros pour un chauffage électrique, 1 475 euros pour un chauffage au gaz et 769 euros pour un chauffage au bois. Mais en réalité, ces chiffres n'ont que peu de signification. En effet, en France, le fioul est plus souvent utilisé pour une construction maison neuve de taille importante. Il faut donc plutôt regarder le prix au m². Et là, la tendance n'est plus tout à fait la même. Ainsi, c'est le chauffage électrique qui coûte le plus cher avec 16,1 euros par m² contre 14,9 euros pour le fioul, 12,2 euros pour le gaz et 5,9 euros pour le bois. Faites le bon choix avant de faire construire maison neuve et sélectionnez le mode de chauffage qui saura améliorer votre quotidien, tant sur le plan du confort que sur le plan financier.

0
Comment faire un aménagement de combles ?
Comment installer du grillage ?

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.socoren.com/

Les cookies vous garantissent la meilleure expérience sur notre site. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. + infos